FinOps, une approche méthodique pour optimiser la création de valeur dans le Cloud

Méthodologie ? Gestion des coûts ? Jeu d’outils ? Au final, le FinOps, c’est quoi ? FinOps est une pratique qui concerne aussi bien les équipes IT que les gens de la finance, les métiers et dirigeants. Il s’agit de donner des moyens aux équipes IT qui utilisent le cloud et de les aider à faire des compromis entre la vitesse, le coût et la qualité.

Un processus formalisé par la Fondation FinOps

FinOps s’inscrit dans la même tendance que DevOps et DataOps, c’est une pratique culturelle. C’est le moyen le plus efficace de gérer les coûts du cloud. Avec cette méthode, chacun s’approprie la façon dont il utilise le cloud en se basant sur les meilleures pratiques définies par l’entreprise.

Des équipes (développeurs, Ops, Data, ML…) travaillent ensemble pour assurer des lancements rapides en production, tout en obtenant un contrôle financier.

Cette collaboration doit aussi s’étendre au-delà des frontières de l’entreprise ; c’est pourquoi des acteurs de multiples sociétés se sont regroupés et ont créé la “FinOps Foundation” ainsi qu’un corpus de documents et formations FinOps. Leur but était de pouvoir partager leurs expériences et formaliser un cadre qui puisse servir à l’ensemble des entreprises pour mieux contrôler leurs coûts et, in fine, créer une valeur business avec le Cloud.

Parcourir les étapes du cycle FinOps

Dans le cadre du FinOps, tous les euros dépensés sont analysés et attribués aux projets (éventuellement au prorata lorsqu’il s’agit de domaines techniques communs). C’est cette vue d’ensemble qui permet de formuler les premières recommandations pour ajuster l’utilisation des ressources aux priorités stratégiques. C’est également sur la base de cette vision analytique de l’usage des ressources que le responsable FinOps pourra recourir aux offres de réservation de ressources des fournisseurs de Cloud, qui peuvent générer des économies substantielles.

Il faut bien avoir conscience en revanche que FinOps est un processus itératif : il ne s’agit pas de tout mettre en place tout de suite. Il ne sera pas possible, du jour au lendemain, de diviser sa facture par deux ou de connaître la destination et la raison de chaque euro dépensé. Plusieurs phases doivent être abordées :

C’est en parcourant plusieurs fois le cycle FinOps et ses différentes étapes que les équipes gagneront en maturité et parviendront au but ultime du FinOps : guider l’investissement dans les ressources Cloud à l’euro près de chaque projet en fonction des priorités stratégiques. Et donc orienter la conversation non plus sur les économies à réaliser mais sur la valeur à créer.

Liens intéressants :