Depuis 2016 le nombre d’entreprises adoptant Kubernetes est en croissance importante. Voici quelques exemples.

Airbnb adopte Kubernetes en 2018

Airbnb est un gros utilisateur de Kubernetes. Airbnb a été fondée en 2008 par Brian Chesky, Joe Gebbia et Nate Blecharczyk. L’entreprise a accueilli 400 millions de personnes depuis son lancement. Le catalogue est actuellement de 2 millions d’espaces disponibles.

Pour soutenir la croissance de ses ventes, Airbnb a adopté Kubernetes en 2018. Actuellement, 1000 ingénieurs qui configurent et déploient simultanément plus de 250 services. L’infrastructure Kubernetes reçoit 500 déploiements par jour en moyenne.

Integragen utilise Kubernetes depuis 2018 pour de l’analyse de génome

IntegraGen est une société spécialisée dans le décryptage du génome humain. L’entreprise propose une analyse génomique et du séquençage aux chercheurs et cliniciens. Elle développe aussi des outils de diagnostique moléculaire dans les domaines de l’oncologie.

Les clusters Kubernetes permettent de créer une infrastructure qui s’adapte automatiquement : il est possible d’ajouter de la puissance de calcul en quelques secondes lorsque des analyses doivent être faites, puis elle est réduite lorsque la demande baisse.

Spotify adopte Kubernetes en 2017

Spotify est l’un des plus grands services d’abonnement de streaming musical au monde. Il y a près de deux cents millions d’utilisateurs de la plateforme et un catalogue de plusieurs dizaines de millions de chansons. Chaque jour, l’infrastructure distribue plusieurs milliards de chansons.

Basée sur Docker, l’orchestration de cette infrastructure de services a d’abord été réalisée par un produit interne, Helios. Ce produit a été opensourcé en 2014. En 2017, Spotify a pris la décision de migrer progressivement ses micro-services vers une infrastructure gérée par Kubernetes. Kubernetes est maintenant l’infrastructure de référence de Spotify.

Zalando adopte Kubernetes en 2017

Zalando est une société européenne de commerce en ligne proposant des produits de mode sur 17 marchés européens. Les jours de grande affluence, comme le black friday, Zalando vend plus de 4000 articles par seconde.

Zalando compte plus de 200 équipes de développement qui sont entièrement responsables de leurs applications. Cela représente plus de 1000 développeurs. Zalando a construit une architecture avec plus de 140 clusters Kubernetes en production.

BlaBlaCar utilise Kubernetes depuis 2017

Plus de 15 millions de personnes utilisent BlaBlaCar chaque trimestre. BlaBlaCar est l’un des leaders du transport de voyageurs.

Fin 2016, BlaBlaCar a décidé de migrer son infrastructure vers Kubernetes pour automatiser la gestion de ses conteneurs Rocket. Cette infrastructure héberge aujourd’hui plusieurs milliers de Pods.

Pokemon Go adopte Kubernetes en 2016

Pokémon Go a atteint le chiffre record de 207 millions de dollars au cours de son premier mois d’exploitation. A sa sortie, Pokemon Go a capté 45% du temps de jeu des 20 meilleurs jeux Android pendant trois mois. Le record du nombre d’utilisateurs simultanés est de 45 millions. Mai 2018 a été le mois record avec 147 millions d’utilisateurs Pokémon Go actifs dans le monde.

En plus d’être un phénomène mondial, Pokémon GO est l’un des exemples les plus intéressants de la mise en œuvre d’une infrastructure de conteneurs basée sur Kubernetes. Pour héberger le backend de son jeu, Niantic a choisi Google Kubernetes Engine (GKE). Ce choix a été fait pour la capacité de GKE à orchestrer un cluster mondial de conteneurs. Cela a permis à l’équipe de se concentrer sur le déploiement des évolutions du jeu sans se soucier de l’infrastructure physique.

Amadeus, utilise Kubernetes depuis 2016

Rien qu’en 2018, Amadeus a traité plus de 643 millions de réservations et aidé à embarquer plus de 1,8 milliard de passagers. L’infrastructure doit répondre à des milliers de demandes d’utilisateurs par seconde, avoir un temps de réponse inférieur à 3 millisecondes et un temps de disponibilité moyen du système de 99,99 %. Une telle performance nécessite une infrastructure très robuste.

Amadeus a commencé à utiliser Kubernetes fin 2016. L’objectif actuel est de déplacer toutes les charges de production et de les exécuter selon un modèle opérationnel unique avec Kubernetes.

Liens Intéressants

Références

Amadeus - Kubernetes à l’heure de la mise en production