Définir ce qu’est un algorithme est simple, il s’agit d’un ensemble d’instructions. La définition est vraiment aussi simple que cela.

Ainsi, un algorithme peut être aussi simple que de donner des instructions de ce type :

Mais si la définition d’un algorithme est simple et si certains algorithmes peuvent être très simple à comprendre, la signification réelle et la façon dont il affecte nos vies peuvent être complexes.

Le contexte d’application d’un algorithem

Un exemple courant d’algorithme que nous utilisons dans notre vie quotidienne est une recette. C’est souvent l’exemple cité pour expliquer ce qu’est un algorithme. Il s’agit donc, d’un ensemble d’instructions qui donne tous les ingrédients dont nécessaires et des indications sur ce qu’il faut faire avec ces ingrédients.

Mais que faire comment faire si l’on ne sait pas ce qu’est une cuillère à café ou une tasse à mesurer ? Il faut alors un algorithme pour le trouver. Et ensuite, il faut peut-être un algorithme pour savoir comment utiliser un gobelet doseur.

Ainsi, si un algorithme est un ensemble d’instructions, il doit aussi prendre en compte qui ou quoi va interpréter ces instructions.

Par exemple, si une personne donne des instructions détaillant comment se rendre d’une maison à l’épicerie la plus proche, la personne recevant les instructions ne saura comment se rendre à cette épicerie si elle ne sait pas où se trouve la maison de départ. La personne n’est pas capable de trouver l’épicerie.

C’est ainsi qu’un algorithme peut être à la fois simple et complexe. Et lorsque l’on parle en termes d’algorithmes informatiques, comprendre ce qu’un ordinateur est capable de faire est une partie fondamentale de la formulation des algorithmes.

Exemples d’algorithmes

Il existe une infinité de types d’algorithmes, surtout si l’on considère le fait que tout ensemble d’instructions constitue un algorithme. La plupart des gens pensent à un code et à une programmation intense lorsqu’ils entendent le mot “algorithme”, mais il existe aussi des algorithmes simples. Voici les bases des types d’algorithmes les plus courants :

Algorithmes informatiques

Les algorithmes sont fortement associés à l’informatique, et à juste titre. Les ordinateurs fonctionnent sur la base d’algorithmes. Pour qu’un programme informatique fonctionne, les développeurs créent des algorithmes qui indiquent à l’ordinateur exactement ce qu’il doit faire en fonction d’une entrée spécifique.

Comme pour tout problème nécessitant une solution, il existe de nombreux algorithmes différents qui permettent d’accomplir la même tâche.

Les programmeurs créent des algorithmes de plus en plus efficaces pour résoudre les problèmes plus rapidement, avec moins de puissance de calcul, ou en prenant moins de place en termes de mémoire et de stockage.

Algorithmes mathématiques

Les algorithmes sont également très répandus dans les équations mathématiques. Les mathématiques étant des ensembles de règles chaque problème mathématique est essentiellement un algorithme.

Même lorsque l’on apprend les mathématiques de base, on apprend les règles pour résoudre les problèmes et l’ordre dans lequel ces règles doivent être introduites.

Beaucoup de personnes utilisent des algorithmes sans jamais s’en rendre compte. Par exmple, les calculatrices utilisent des algorithmes pour calculer les réponses, un peu comme les petits ordinateurs.

Algorithmes pour les médias sociaux

De nombreuses personnes ont probablement entendu parler des algorithmes par le biais de discussions sur les algorithmes des médias sociaux.

Les sites de réseaux sociaux, comme tous les sites web, utilisent des algorithmes pour créer leurs pages et aussi pour afficher certaines informations à certains utilisateurs. Ces algorithmes prennent les données des expériences des utilisateurs pour déterminer ce qui les intéresse.

Par exemple, l’algorithme de Linkedin, est conçu pour essayer de garder les utilisateurs sur la plateforme aussi longtemps que possible. Pour ce faire, cet algorithme analyse le comportement sur le site - quel genre de contenu l’utilisateur aime, avec quels posts l’utilisateur a des engagements,… L’algorithme prend ensuite ces informations et les utilise pour afficher le contenu qu’il a déterminé comme étant le plus susceptible de d’intéresser l’utilisateur pour le garder le plus longtemps possible sur la plateforme.

Cet algorithme basé sur l’engagement et les centres d' intérêts est la raison pour laquelle, maintenant que le flux de LinkedIn n’est pas chronologique. Toutes les plateformes de type réseaux sociaux utilisent ce genre d’algorithme.

Liens Intéressants

Exemple d’exercices d’algo