Trois manières d’utiliser Kubernetes sur GCP

Il existe trois manières d’utiliser Kubernetes sur Google Cloud Platform :

Qu’est-ce que Kubernetes ?

Avec Kubernetes, il est possible de déployer des applications Cloud Native sur tout type de datacenter et de les gérer de la même manière.

Kubernetes est open source. En tant qu’orchestrateur, il prend en charge la planification sur les noeuds des workloads de calcul. La granularité de déploiement d’un workload est le Pod. Un pod est un ensemble cohérent de conteneurs. Kubernetes valide en permanence que les noeuds, les pods et les conteneurs fonctionnent correctement.

GKE, Service Kubernetes managé par Google (Google Kubernetes Engine)

Google Kubernetes Engine (GKE) est un environnement managé pour le déploiement d’applications conteneurisées. GKE a été lancé en 2015, il s’appuie sur l’expérience acquise par Google en matière d’exploitation de services tels que Gmail et YouTube dans des conteneurs depuis plus de 12 ans. Kubernetes Engine permet d’être opérationnel avec Kubernetes en un rien de temps. Ce produit élimine complètement la nécessité d’installer, de gérer et d’exploiter ses propres clusters Kubernetes.

Intérêt de déployer Kubernetes sur Google Compute Engine

Il est possible de déployer son propre cluster Kubernetes sur GCE. Ceci est cependant une opération très technique. En voici les deux principaux avantages : Contrôle total sur le master Mise à niveau contrôlée de la version Kubernetes

Cloud Run et GKE

Cloud Run est une plate-forme qui permet d’exécuter des conteneurs invocables via des requêtes HTTP. Le Cloud Run est serverless : cette solution supprime toute la gestion de l’infrastructure. Ceci permet de se concentrer sur ce qui compte le plus : la création des applications.

Cloud Run est construit à partir de Knative, ce qui permet de choisir d’exécuter les conteneurs soit entièrement gérés avec Cloud Run, soit dans un cluster Google Kubernetes Engine avec Cloud Run for GKE.

Autres solutions Kubernetes proposées par les Cloud Providers